Jérôme Bertin, gastronome guadeloupéen : «Notre devoir est de transmettre et de motiver les futurs chefs cuisiniers »

Quatre ans déjà que le guadeloupéen Jérôme Bertin est au Salon de la Gastronomie des Outremer et de la Francophonie et il est toujours volontaire pour aider les jeunes candidates, nombreux chaque année à concourir pour le trophée du meilleur cuisinier. Mais depuis qu’il a décidé d’être un gastronome, son objectif n’a pas changé, Jérôme Bertin n’a de cesse de valoriser la cuisine de ses ancêtres et de la porter au plus haut degré de la gastronomie française et internationale.

Ces outils pour atteindre sa mission sont simples : « C’est l’amour et la passion qui nous donne cette envie de transmettre aux autres. Il faut donner, quand on aime on donne énormément » laisse entendre le gastronome, membre de la prestigieuse association des Toques Françaises .

Dimanche 2 février 2020 dernier jour du concours, le gastronome explique en quelques mots cette passion qui l’habite : Redonner plus de noblesse à la cuisine antillaise, riche de ses plats fructueux et goûteux, la rehausser au niveau de la gastronomie qui privilégie la création, la beauté et l’esthétique.

Jérôme Bertin à l’espace Jury, dimanche 2 février 2020 : 

 

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy


Images et vidéos C’news Actus Dothy

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s